Premier pas vers la guérison

Nous n’arrivons pas toujours à avancer dans notre relation avec Dieu et parfois cet état de « déconnexion » nous culpabilise, nous inquiète aussi.

Parfois nous stagnons entre deux eaux et avons cette désagréable impression d’être posés sur une tablette par Dieu. Non pas qu’Il soit éloigné ou indisponible, mais comme si une vite épaisse nous séparait l’un de l’autre.

On se voit, on peut communiquer partiellement, le problème est la qualité de la manière de transmettre quoique cela soit de manière intelligible. Difficile de pouvoir répondre adéquatement aux demandes du Seigneur dans ces conditions.

Vous avez peut-être déjà ressenti cet état que personne n’apprécie, on se sent sale sans vraiment savoir pourquoi.

En fait il y’a une raison très simple liée à ce sentiment : la vérité à l’intérieur de nous -même.

Il est très facile de se « voiler la face » et pour garder « bonne conscience », le détournement de la vérité va s’auto-enclencher.

Pourquoi ? Par manque d’honnêteté envers soi.

Quand nous faisons face à certains problèmes réels auxquels il est difficile de faire face, douloureux de répondre… Trop de défaites ont été le résultat de la lutte ou le combat semble être trop inégal ?

Cet état de « stase » où nous nous sentons mis à part ou à l’écart n’est pas une punition de Dieu qui nous bouderait. Non, même ce pseudo « silence » devrait nous interpeller à reconsidérer notre position en Lui.

Il est temps d’arrêter de masquer, feindre, occulter, esquiver, nier, détourner la réalité profonde et être un hypocrite envers nous.

Cette phase serait une formulation de la part de Dieu qui se traduirait par : « Vas-tu à un moment cesser de te mentir et être honnête envers toi ne serait-ce que cinq minutes pour que Je t’aide ? ».

Ce que nous ne comprenons pas dans ce processus est qu’en étant hypocrites envers nous, nous le sommes également envers le Seigneur. Pensez-vous que cela le touche ? Comment vous sentiriez vous si votre meilleur ami vous mentait en plein dans votre face, avec le sourire et les belles paroles alors que vous savez que cela n’est qu’imposture ?

Vous comprenez comment Dieu le perçoit maintenant.

Quand nous avions franchi cette étape de reconnaître cette réalité dans notre vie, nous sommes sur le bon chemin et sommes prêts à le nommer avec sa véritable identité secrète : le péché.

Inscription à la newsletter chrétienne hebdomadaire des Ministères Leslie Passerino pour les femmes et les hommes chrétiens.

Ne soyons pas dupes et perdons plus de temps. Venez à la vérité :

« Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » 1 Jean 1.7-9.

Si nous sommes honnêtes alors nous nous tenons dans la lumière et le sang de Jésus Christ nous purifiera sauf si nous sommes dans les ténèbres. Ne nous séduisons pas nous-mêmes et humilions-nous devant Lui, c’est pour notre bien. L’amour parfait bannit la crainte dit le Seigneur et même Adam se cachait de honte.

Osons nous exposer à Sa lumière afin que Sa grâce puisse œuvrer.

Connectez-vous avec Sébastien Pitre :

Facebook |Instagram | YouTube | Pinterest

À découvrir

Aucun commentaires

Écrivez un commentaire