Leslie Passerino Tag

Apprendre de nos aïeux

Quand nous lisons La parole de Dieu, nous voyons des hommes et des femmes extraordinaires et nous apprenons de leurs victoires et de leurs erreurs. Tout compte fait, ils n’étaient pas si extraordinaires…c’est Dieu qui est EXTRAORDINAIRE!! Voyez comment de simples êtres humains semblables à vous et moi ont été utilisés par Le Tout-Puissant en vivant des choses hors du commun.

Le filet de pêche

En regardant un filet de pêche remontant le long de la coque du bateau, le Seigneur me révéla ce qui suit.

Jésus parla à Pierre qui était un pêcheur professionnel et lui dit qu’il ferait (concordance de temps) de lui un pêcheur d’hommes:  Le Corps de Christ est comme un filet géant et chaque personne qui le compose en est une maille. Les mailles qui composent le filet sont des cordes entrelacées les unes aux autres, ce qui leurs confèrent une résistance et un support permettant au filet de remplir efficacement son rôle.

Plus jamais seul

Quand la lumière s’éteint et que le tumulte de la vie cesse enfin, que nous sommes sur le point de nous endormir et faire une « pause » dans le flot de notre existence, nous voici à ce moment où nous sommes face à notre réalité. Nous nous retrouvons seul avec nous-mêmes. Que nous soyons aimés ou pas, ayons une famille, en couple, que nous soyons populaires dans la vie ou les réseaux sociaux, cela ne nous définit pas et ne règle pas notre relation avec nous-mêmes. Quelle relation avons-nous avec nous-mêmes? Est-ce que nous nous tolérons ou nous nous apprécions vraiment? Avons-nous fait la paix avec nous ? Sommes-nous notre meilleur ami ?

Pourquoi avons-nous deux oreilles et une bouche ?

Afin d’écouter deux fois plus que nous ne parlons. Les écrits de l’Apôtre Jacques sur la langue et le langage sont assez clairs et je ne peux que vous inciter fortement à lire ces passages édifiants.

“Que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler…” Jacques 1.19. Le Seigneur veut que nous écoutions les autres épancher sur nous ce qui alourdit leur âme. Prenons-nous réellement le temps de les écouter pour qu’ils évacuent ?

Un parfum agréable

Nos vies sont censées être un parfum agréable pour Dieu. Pensez à ce que vous ressentez lorsque vous humez une odeur délicieuse. Il y a des effluves que nous apprécions tout particulièrement; qui nous font réagir, ravivent des souvenirs, etc. Personnellement j’affectionne l’odeur du feu de bois, de l’herbe fraîchement coupé. Lorsque tombe la pluie, on peut parfois sentir une étonnante odeur se répandre dans l’air; c’est l’odeur de l’ozone formé par les éclairs et transporté par le vent. Lorsqu’il pleut, orage et éclairs ou pas, la pluie peut s’accompagner d’une odeur reconnaissable de terre.

Le fruit de l’Esprit

Qu’est ce que ce fruit ? Le fruit de l’Esprit est la manifestation réelle du royaume de Dieu, de l’héritage promis inhérent à chaque croyant qui vit la vie de Christ. « Car le royaume de Dieu ne consiste point dans le manger, ni dans le boire, mais dans la justice, dans la paix, et dans la joie par le Saint-Esprit. » Romains 14:17. Malheureusement nous ne jouissons pas de cette récompense réservée pour nous les croyants victorieux en Christ qui nous a offert le salut éternel. Nous sommes encore tiraillés par la chair qui nous tente et nous pousse à assouvir ses désirs et produire ses œuvres.