Vie chrétienne

Parlons de la grâce

Les religieux ne laissent rien passer, ils étaient radicaux “fait ce que je te demande de faire” et pourtant, ce sont les premiers à enfreindre les lois. Dans la nouvelle alliance, on ne se rend pas compte de la grâce qui nous est faite ; Dieu n’est pas plus laxiste, il n’a pas changé, ses lois sont les mêmes. Le seigneur Jésus n’est pas venu pour abolir la loi, mais pour l’accomplir. Alors pour cela, parlons de la grâce.

Le filet de pêche

En regardant un filet de pêche remontant le long de la coque du bateau, le Seigneur me révéla ce qui suit.

Jésus parla à Pierre qui était un pêcheur professionnel et lui dit qu’il ferait (concordance de temps) de lui un pêcheur d’hommes:  Le Corps de Christ est comme un filet géant et chaque personne qui le compose en est une maille. Les mailles qui composent le filet sont des cordes entrelacées les unes aux autres, ce qui leurs confèrent une résistance et un support permettant au filet de remplir efficacement son rôle.

Plus jamais seul

Quand la lumière s’éteint et que le tumulte de la vie cesse enfin, que nous sommes sur le point de nous endormir et faire une « pause » dans le flot de notre existence, nous voici à ce moment où nous sommes face à notre réalité. Nous nous retrouvons seul avec nous-mêmes. Que nous soyons aimés ou pas, ayons une famille, en couple, que nous soyons populaires dans la vie ou les réseaux sociaux, cela ne nous définit pas et ne règle pas notre relation avec nous-mêmes. Quelle relation avons-nous avec nous-mêmes? Est-ce que nous nous tolérons ou nous nous apprécions vraiment? Avons-nous fait la paix avec nous ? Sommes-nous notre meilleur ami ?