Guérison émotionnelle et spirituelle

Libre de confesser  

Confesser ses péchés aux frères et sœurs… cela fait peur. Nous hésitons parce que nous ne voulons pas être jugés à cause de nos péchés et être « catalogués », rejetés ou mis à part comme si nous étions porteurs d’un virus mortel. 

Non, nous ne sommes pas des pestiférés… Et puis même, le Seigneur osait aller vers eux et les guérissait et leur pardonnait leurs péchés par la même occasion.  

Tout péché caché et non révélé demeure dangereux comme une mine enfouie non désamorcée. Nous ne savons pas quand elle pourrait sauter. Oui si nous la confessons devant Dieu, nous la déterrons et nous savons qu’elle est dangereuse. La confesser à un homme nous rend humbles et nous oblige à rendre des comptes. N’oublions pas que nous sommes tous dans le même bateau, que nous vivons les mêmes combats et que personne n’est supérieur à une autre,  Christ seul est au-dessus de tous.