Aimer comme Jésus

Il y a des circonstances dans nos vies où avec toute la meilleure volonté du monde, nous ne parvenons pas à passer par-dessus et nous échouons lamentablement. Nous perdons notre sang-froid, piquons une colère et nos paroles dépassent nos pensées, et, et c’est trop tard hélas. Nous culpabilisons et il nous est difficile de remonter la pente de la « perfection ».

Parfois on se demande comment aimer comme Christ nous le demande. En fait nous échouons par ce que nous n’avons pas saisi une vérité primordiale dans notre vie chrétienne: moi ne nous reposons pas totalement en Christ. Puis nous culpabilisons.

Dieu nous a donné Christ et nous ne pouvons rien recevoir en dehors de Lui. La raison pour laquelle Jésus est parti en disant que cela nous serait profitable c’est parce qu’il savait que nous serions incapables de produire ce qu’il était sans une aide : Le Saint-Esprit.

Le Saint-Esprit nous a été envoyé pour produire en nous ce qui est de Christ et non produire autre chose.

« Je lui demande qu’il vous accorde, à la mesure de ses glorieuses richesses, d’être fortifiés avec puissance par son Esprit dans votre être intérieur.

Oui, vous serez à même de connaître cet amour qui surpasse tout ce qu’on peut en connaître, et vous serez ainsi remplis de toute la plénitude de Dieu. »

Ephésiens 3:16, 19

Tout est là. Nous sommes en Christ et tout est en Lui (1Cor1.30). Tous nos besoins. Christ est la réponse à toutes les exigences de Dieu qui nous sont inaccessibles par nos propres forces ou efforts vains.

Prenons conscience que par nous-mêmes nous ne pouvons aimer ni pardonner, nous sommes trop limités, mais parce qu’il y a une vie en nous, celle de ton Fils, Père, et que la loi de cette vie est amour et que seul, elle, peut aimer, nos efforts s’évanouiront.

Reposons-nous totalement en Christ, nous abandonnant pour qu’Il puisse vivre au travers de nous. Nous serons alors témoin que face aux autres, nous n’aurons pas conscience (nous le réaliserons pendant et après), que nous aurons le courage d’aller vers les autres (surtout ceux qui nous font du mal), de leur parler avec plaisir et amour, les reconnaissant comme frères et sœurs, tout cela sans forcer.

Laissons l’action de Sa vie agir spontanément, car nous nous confions en Lui. Nous verrons véritablement les eaux de la vie s’écouler de nous.

Cessons d’agir en apparence, en bon chrétien, avec une vie et une attitude spirituelles, en faisant tout par nous-mêmes.

 

 

À découvrir

Aucun commentaires

Écrivez un commentaire