Assurer nos arrières

Quand on fait de l’escalade il y a toujours une personne qui “assure” notre montée ou notre descente.

« Simon, Simon, le Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne disparaisse pas tout à fait; et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères. » Luc 22:31-32 –

En dépit des aléas de la vie, que l’on prie, jeûne ou même intercède pour un frère ou une sœur; on devient un ancrage, un soutien. En agissant de la sorte, nous affermissons nos frères et sœurs.

« Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils ont un bon salaire pour leur travail. Car, si l’un tombe, l’autre relève son compagnon; mais quel malheur pour celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un autre pour le relever! » Ecclésiaste ou Qohèleth 4:9-10

« Cherchez d’abord le règne de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît. » Matthieu 6:33

Un homme de Dieu, William Cary, évangéliste en Angleterre voulait voyager dans le monde à cause des livres du capitaine Cook et ses nombreux voyages. À cet époque les dirigeants ne voulaient envoyer personne en mission. Pendant 30 ans William Cary a prié pour être envoyé; 3 amis le soutenaient.  Un jour, l’un d’eux vit une mine en vision. William y vit une confirmation et dit : “J’y vais mais vous devez m’assurer ! «(traduction : J’y vais mais j’aurais besoin de votre soutien financier et spirituel *)  Ils ont fait un pacte à la vie, à la mort.  Il est donc parti en Inde, soutenu par ses frères dans la foi, tant dans la prière qu’avec ce qu’ils pouvaient lui envoyés financièrement. Ils croyaient en lui et dans l’appel de Dieu sur sa vie.

William Cary est celui qui a traduit la Parole de Dieu en Birman et en Sanscrit. Dieu lui avait donné un don pour apprendre les langues.

Une telle fraternité est de Dieu, c’est dans l’Esprit que cela est possible. Ils ont soutenu l’œuvre financièrement en cherchant des fonds auprès des églises baptistes. Cet apport a permis à William Cary, d’accomplir la mission que le Seigneur lui avait confiée

Ils ont été les ancrages, les instruments dans les mains du Seigneur pour rencontrer les besoins financiers et spirituels durant la mission de   William Cary. Ils ont une part à cette œuvre, à cette mission  pour le royaume de Dieu.

Soyons telle une ancre, les uns pour les autres.  Entre frères/sœurs, entre époux/épouses, entre amis(es) cela permet de se soutenir, de bâtir ensemble quelque chose de Glorieux à l’image notre  Père.

Que les familles, dont les enfants ont quittés la maison; continue de les  garder en prière.  La famille est,  et se doit d’être présente en tout temps et surtout dans les moments difficiles.

Un engagement dans la famille devrait être pris dans nos cœurs, tant dans la nôtre que dans celle de Dieu. Dans nos amitiés, cet engagement doit être ferme.

Assurons la position de nos frères et sœurs, travaillons à leur succès

Dans le monde, ils ne sont pas soumis au standard de Dieu et ce concept est en l’être humain puisqu’il est créé pour les relations.

J’aime particulièrement l’amitié entre David et Jonathan. Une amitié profonde et forte que je ne peux que vous invitez fortement à la découvrir et à vous en inspirer.

« Celui qui a des amis peut les avoir pour son malheur; il est tel ami plus attaché qu’un frère. » Proverbes 18:24

Il y a une force dans l’unité et l’ordre.

Les Démons sont dans la confusion quand ils n’arrivent pas à nous déstabiliser, à insérer du doute et de la division dans nos relations.

En agissant avec fidélité et authenticité envers son prochain, nous honorons le Seigneur qui voit l’état de notre cœur.  Il lui est alors facile de déverser encore plus, dans une terre fertile et favorable qui Lui rend honneur et gloire.

Sommes-nous dignes de confiance ?

À découvrir

Aucun commentaires

Écrivez un commentaire