Foi et croissance

Parlons de la grâce

Les religieux ne laissent rien passer, ils étaient radicaux “fait ce que je te demande de faire” et pourtant, ce sont les premiers à enfreindre les lois. Dans la nouvelle alliance, on ne se rend pas compte de la grâce qui nous est faite ; Dieu n’est pas plus laxiste, il n’a pas changé, ses lois sont les mêmes. Le seigneur Jésus n’est pas venu pour abolir la loi, mais pour l’accomplir. Alors pour cela, parlons de la grâce.

Renoncer aux mensonges qui viennent en nous

Malgré le fait que nous vivions en Christ et que nous soyons remplis du Saint-Esprit, nous avons sans cesse une multitude de mensonges qui viennent en nous. Par exemple, l’un des mensonges les plus répandus est le suivant : nous ne sommes pas capables, nous ne sommes pas aptes aux changements, ou à avancer, nous améliorer ou encore que nous ne sommes pas capables de changer…

Quelle attitude avoir lorsque nous devons donner une parole de connaissance ?

Quelle est l’attitude à avoir lorsque nous devons apporter une parole de connaissance à quelqu’un ? Qu’il s’agisse d’une parole dite “directionnelle” ou de “recadrage”, nous devons faire attention à la façon dont nous l’apportons afin que les fruits se manifestent et qu’elle corresponde fidèlement à ce que Dieu nous a confié. Mais avant toute chose : qu’est-ce qu’une parole de connaissance ?

La parabole du semeur de la Parole et du péché

En fonction de l’état de notre cœur, la Parole de Dieu peut soit s’enraciner profondément dans notre cœur, soit rester en surface, où elle sera rapidement volée par ennemi ; il en est de même pour le péché qui, peut soit s’enraciner profondément, soit rester en surface et immédiatement balayé par la vérité de la Parole de Dieu. Parlons de la parabole du semeur de la Parole et du péché.