identité Tag

Mettre à terre ses peurs pour gagner sa liberté

Il y a quelques temps nous avions parlé du fait de nommer ses peurs. En effet, il est plus facile de combattre un ennemi que tu connais qu’un être totalement inconnu n’est-ce pas ?

Mais nommer ses peurs n’est que la première étape. Et aujourd’hui, nous parlerons de comment les mettre à terre selon la parole. Parce que soyons bien d’accord, le but de la parole est de nous affranchir et de nous rendre libre. N’est-ce pas ?

People Pleaser ou God Pleaser ?

Es-tu un people pleaser (une personne qui plait d’abord aux autres) ou une personne qui veut plaire d’abord à Dieu ?

La plupart d’entre nous avons grandi avec un “système automatisé” qui est d’essayer de plaire aux gens afin qu’ils ne nous rejettent pas. Nous sommes devenus des caméléons. Pourquoi ? Simplement parce que nous avons tous un besoin inné d’être aimé. 

Il est temps de se défaire du rejet

Le rejet est une des choses qui paralysent la plupart des gens sur la terre avec la peur d’être critiqué, non aimé, non accepté. Tant de gens si talentueux vivent une vie moyenne, triste et limitée à cause de la peur du rejet.

Trop de gens craignent les hommes : la manière dont ils vont réagir, agir, penser vis-à-vis d’eux. Et tout cela est mensonge naviguant dans leurs pensées, jour après jour, année après année. Ils craignent d’être rejetés non seulement par les hommes et parfois même par Dieu à cause de leurs faiblesses. Mais non Dieu aime, même si parfois pour certains, cela reste difficile à croire.

Qui es-tu vraiment ?

La parole de Dieu parle bien souvent de toi en bien. Il y a d’ailleurs une partie extrêmement précise. Pourtant, jusqu’ici tu ne l’as jamais saisie pleinement dans ton esprit, car tu penses que cette description est totalement inatteignable ou alors qu’elle est l’objectif à atteindre. Mais non, cette femme vertueuse que tu désires être, tu l’es déjà malgré tout ce que ton église locale aurait pu te dire. Tu es déjà cette femme magnifique : la femme du livre des Proverbes 31. Permets-moi de te l’expliquer.