Être porteur de sa présence plutôt qu’un porteur de charge Tag

Être porteur de sa présence plutôt qu’un porteur de charge

Lorsqu’une personne blessée émotionnellement rejoint une église locale, elle porte encore les séquelles et les marques de ce qu’elle a vécu en elle. Lorsque cette dernière veut s’attribuer une position d’autorité dans les rapports et agir de façon abusive, cela va de soi que nous devons avoir un minimum de prudence et prendre du temps afin de bien se positionner dans cette situation. Cela est certes délicat, mais n’oublions pas que nous avons Christ en nous. En effet, notre amour n’est pas suffisant : nous avons besoin d’aimer les gens comme Jésus les aime.