Vie chrétienne

Maîtrise ta langue

Le pouvoir des paroles que nous déclarons; Il est primordial pour nous de faire attention aux paroles qui sortent de notre bouche. En effet, les paroles que nous proclamons, peuvent être soit source de vie, soit source de mort. Alors frère, sœur, maîtrise ta langue.

Choisir la vie.

On pense que c’est facile et que tous nous répondrions cette réponse au lieu de choisir la mort.  Personne ne veut mourir!  Soyons bien honnêtes. Hélas notre réalité est tout autre si nous sommes réellement transparents envers nous-mêmes.

« La mort et la vie sont au pouvoir de la langue ; quiconque l’aime en mangera les fruits. » Proverbes 18 : 21. Nous sommes tellement prompts à parler, à dire quelque chose, montrer que Nous savons. Je, Me, Moi

Est-ce le temps d’arrêter votre travail pour vous consacrer à Dieu ?

Être consacré… Qu’est-ce que cela signifie vraiment ?  “Est-ce que je dois tout abandonner dans ce monde physique afin de ne rechercher que les choses de Dieu?  Combien de temps devrais-je consacrer au ministère ?  Et ma famille ? Dois-je quitter mon emploi ?” Lorsque le temps vient de servir le Seigneur à temps plein, comment devrions-nous procéder ? Parlons-en aujourd’hui.

La parabole du semeur de la Parole et du péché

En fonction de l’état de notre cœur, la Parole de Dieu peut soit s’enraciner profondément dans notre cœur, soit rester en surface, où elle sera rapidement volée par ennemi ; il en est de même pour le péché qui, peut soit s’enraciner profondément, soit rester en surface et immédiatement balayé par la vérité de la Parole de Dieu. Parlons de la parabole du semeur de la Parole et du péché.

Méthodologie pour évaluer efficacement notre temps de travail

Nous avons tous et toutes des objectifs. Que cela soit d’écrire un livre, de rénover une maison, d’un objectif financier ou dans notre service au sein de l’église. Comment évaluer efficacement notre temps de travail lorsque nous sommes en plein dans la réalisation de nos objectifs ? Les évaluons-nous de façon juste ? Est-ce que nous surévaluons notre temps de travail ou encore  le sous-évaluons-nous ? A chacun son rythme…