La prière

Cela peut paraître difficile, démotivant, étrange, inhabituel, inconfortable, de parler à Dieu avec liberté, cette soi-disant accessibilité. Pour certains cela semble naturel, pour d’autres solennel. Est-ce si compliqué ?

Prier est simple et devrait être pour chacun d’entre nous aussi naturel que de respirer. Jésus l’enseigna aux disciples qui se posaient également la question. Se trouvait-il un secret, une manière spéciale que seuls les prophètes et le Messie connaissaient ?

Dans Matthieu 6, 9-13, Jésus dit : « Voici donc comment vous devez prier : Notre Père, qui es aux Cieux ! Que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien, remets-nous nos dettes, comme nous aussi nous remettons à nos débiteurs, ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal » (Car c’est à toi qu’appartiennent, pour les siècles des siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen.)

  • « Notre Père, qui es aux Cieux ! Que ton nom soit sanctifié » : Nous reconnaissons qui Il est et glorifions son Divin nom.

 

  • « Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel » : ce passage nous rappelle que nous sommes dans un monde créé par Lui et que nous attendons le retour de Jésus, que nous soumettons nos désirs à sa volonté. Elle devient une priorité avant tout.

 

  • « Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien ; remets-nous nos dettes, comme nous aussi nous remettons à nos débiteurs » : Nous devons prendre un temps dans sa Parole pour qu’il se révèle au travers du Saint-Esprit qui va nous faire du bien, nous régénérer, nous vivifier, car il est le pain de vie .Ce passage signifie aussi que nous avons toute confiance en la bonté de Dieu qui pourvoira à tout ce dont nous pourrions avoir besoin. Nous devons aussi faire preuve de générosité envers ceux qui nous doivent quelque chose. Ne retenons rien et accordons le pardon et demandons Lui son pardon. C’est son amour qui nous donnera la force de pouvoir manifester ce pardon qui parfois pourra paraître impossible.

 

  • « Ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal » : Nous n’avons pas tous la même vie, personne ne traverse les mêmes difficultés ou endure les mêmes souffrances. Quoi qu’il en soit, chaque fois que nous sommes dans une situation difficile, Dieu est là pour la surmonter. Cela nous rappelle aussi que nous devrions avoir de la compassion les uns pour les autres.

 

  • « Car c’est à toi qu’appartiennent, pour les siècles des siècles, le règne, la puissance et la gloire » : ce passage nous rappelle la toute-puissance de Dieu.

 

La parole de Dieu nous enseigne dans Éphésiens 6.18 ’’faites en tout temps par l’esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. ’’

Je nous exhorte frères et sœurs, nous motive en écrivant ces mots, à parler à notre Seigneur, librement, en tout temps, peu importe le lieu et la circonstance et laissons-Le nous inspirer par son Saint-Esprit. Il nous guidera, nous inspirera afin d’intercéder pour les besoins des uns des autres sans même que nous en ayons connaissance. Abandonnons-nous à Lui, laissons-nous être submergé par ce qu’Il dépose dans notre cœur et dans notre âme. Il sait comment nous fonctionnons, comment nous réagissons, comment nous interprétons, car c’est Lui qui nous a fait, tissé dans le ventre de notre mère.

Il nous parle dans notre langage, Il nous comprend et nous sollicite pour nous unir dans l’esprit, dans l’unité de la foi pour Son royaume. Je nous encourage, si toutefois nous croyons dans le parler en langue de nous en servir afin de nous mettre dans cette ’’atmosphère’’ spirituelle et d’affiner notre écoute.

Disons :’’Oui Seigneur ! Je suis disponible, utilise-moi ! Je me tiens debout, prêt à te servir pour m’accorder dans l’esprit avec toi ! Demande-moi et permets-moi de participer à la manifestation de Ta gloire ici-bas, que Ta volonté s’accomplisse sur la terre comme au ciel ! Je suis sur la terre, sers-toi de moi Seigneur ! Je t’écoute !’’

Petit truc pratique : si nous voulons prier pour nos proches et ne pas oublier les requêtes envers lesquelles nous nous sommes engagés, la technologie est un bon outil pour nous le rappeler à l’aide de textos, mémos, alarmes, etc. Un calendrier peut aussi faire l’affaire, un petit carnet ou agenda (pour ceux qui préfèrent le papier) et n’hésitons pas à nous appuyer sur des versets de la parole pour nous soutenir dans vos sujets. Donnons-nous du poids, motivons notre foi ainsi que  nos actions et entreprises spirituelles. Mettons-y tout notre cœur, toutes nos tripes et nous verrons que la prière fervente du juste est efficace.

Soyez bénis dans le nom de Jésus.

 

À découvrir

Aucun commentaires

Écrivez un commentaire