Le temple que nous sommes 

 

Nous allons les dimanches entre les quatre murs de l’église, notre assemblée où se regroupent le Corps de Christ, qui sont les frères et sœurs croyants pour se réunir, adorer, fraterniser et s’édifier.  Nous pensons même que si nous nous regroupons il serait possible que notre prière soit plus entendue ? Que pendant l’adoration du peuple notre petite prière puisse prendre de l’ascension à cause de l’effet de « groupe »? 

 

Regardons un peu ce passage des saintes Écritures: 

« si mon peuple, celui qui porte mon nom, s’humilie, prie et me cherche et s’il renonce à ses mauvaises voies, je l’écouterai du haut du ciel, je lui pardonnerai son péché et je guérirai son pays. Désormais, mes yeux seront ouverts et mes oreilles attentives à la prière faite à cet endroit. Maintenant, je choisis et je consacre cette maison pour que mon nom y réside éternellement, et j’y aurai toujours mes yeux et mon cœur. » 

2 Chroniques 7:14-16  

 

Woaw, cela est si excitant. Relisons ensemble: il y a des conditions et des conséquences. Si nous nous humilions et cherchons sa face, que nous renonçons à nos mauvaises voies… Cela indique que nous connaissons notre condition, celle dans laquelle nous sommes et dont nous ne sommes que peu fiers.  

Le Seigneur nous dit qu’Il nous entend et qu’Il va guérir notre pays, nous faisons partie du pays, nous ne sommes pas exclus. Nous savons que nous sommes adoptés, rachetés et que nous sommes ses enfants, par conséquent, Dieu Lui-même nous dit que ses yeux et ses oreilles sont tournés vers nous, qu’il est attentif à nos prières et plus encore, il nous consacre comme sa maison. Oui vous et moi, sommes rendu digne puisqu’il nous nous consacre pour que son nom y réside éternellement, faisant de nous des temples de son Saint-Esprit en y mettant ses yeux et son cœur: Jésus et le Saint-Esprit.  

 

Quel privilège nous avons, nous créature humaine, vase imparfait et limité contenant l’illimité  le parfait. 

Nous sommes justifiés par le sang de l’agneau parfait, par le sacrifice parfait à La Croix qui nous a rendu purs et saints, lavés, rachetés et pardonnés… Réconciliés avec la Trinité.  

Nous sommes ce temple dans lequel Dieu Lui-même se plaît à être et à se manifester, se glorifier et se déverser dans chaque personne dont Il connaît le nombre de chaque cheveu.  

N’oublions pas que nous sommes cet autel, portant cette Croix et ce Christ qui vit en nous par la puissance du Saint-Esprit faisant de nous des prêtres à sa gloire qui entend et répond à nos prières. 

 

Nous n’avons pas d’autres choix que de l’honorer en prenant soin de ce temple, de cette tente temporaire et de faire tout ce qu’il faut pour que ce lieu demeure une maison de prière, un lieu saint qui n’appartient qu’à Lui seul.

 

À découvrir

Aucun commentaires

Écrivez un commentaire