Le fruit de l’Esprit

Qu’est ce que ce fruit ? Le fruit de l’Esprit est la manifestation réelle du royaume de Dieu, de l’héritage promis inhérent à chaque croyant qui vit la vie de Christ. « Car le royaume de Dieu ne consiste point dans le manger, ni dans le boire, mais dans la justice, dans la paix, et dans la joie par le Saint-Esprit. » Romains 14:17. Malheureusement nous ne jouissons pas de cette récompense réservée pour nous les croyants victorieux en Christ qui nous a offert le salut éternel. Nous sommes encore tiraillés par la chair qui nous tente et nous pousse à assouvir ses désirs et produire ses œuvres.

La chair accomplit des œuvres sans vie qui amènent la mort.

« Car les œuvres de la chair sont évidentes, lesquelles sont l’adultère, la fornication, la souillure, l’impudicité, l’idolâtrie, l’empoisonnement, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes; Les envies, les meurtres, l’ivrognerie, les débauches, et les choses semblables, dont je vous dis, comme je vous l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses, n’hériteront point le royaume de Dieu. »

Galates 5:19-21

Elles sont manifeste de notre esprit mort et toute cette liste exhaustive correspond à notre être déchu:

La fornication, l’impureté, la luxure, la souillure, l’ivrognerie, les ripailles sont liées à notre corps qui les convoite à cause de nos passions malsaines, qui nous entraînent dans la débauche.

Les inimitiés, les querelles, les divisions, les sectes, les envies, jalousies, colère, rivalité sont liés à l’âme déchue qui elle-même est étroitement liée au corps. On y retrouve nos humeurs mauvaises et nos jugements hâtifs condamnatoires et parti-pris. La sorcellerie et l’idolâtrie sont liés à l’esprit, correspondent à l’adoration aux démons nous séparant totalement de Dieu et la relation intime à laquelle Il aspire tant à avoir avec nous.

À contrario, l’Esprit produit un fruit plein de vie. Nous les voyons énumérer par l’apôtre Paul dans le passage suivant:

« Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, (le service, la confiance envers les autres) la fidélité, la douceur, la tempérance (maîtrise de soi) »

Galates 5:22

On en voit neuf mais il existe également d’autres éléments qui représentent l’expression du fruit de l’Esprit en nous :

  • L’humilité : Ephesiens 4.2; Philipiens 2.3.
  • La compassion: Philipiens 2.1.
  • La piété: 2 Pierre 1.6.
  • La justice: Romains 14.17; Ephesiens 5.9
  • La sainteté : Ephesiens 4.1.4; Colossiens 1.22
  • La pureté : Matthieu 5.8

Ces caractéristiques appartiennent également à Christ même si elles n’ont pas été énumérées avec les autres. Elles sont entrelacées avec les autres et n’en demeurent pas moins des aspects du royaume de Dieu.

L’humilité est une valeur ajoutée à la douceur. La piété et l’endurance le sont à la maîtrise de soi. L’amour compte pour la croissance spirituelle.

Inscription à la newsletter chrétienne hebdomadaire des Ministères Leslie Passerino pour les femmes et les hommes chrétiens.

La justice, la miséricorde et la pureté sont reconnues avec la douceur et la paix qui ne sont rien de moins que l’exigence du royaume.

N’oublions pas que depuis la chute par Adam notre chair exprime la corruption, mais par l’Esprit nous exprimons la réalisation de Christ. Nous le vivons en tant qu’Esprit et ce sont ses caractéristiques que nous exprimons.

La vanité, les provocations et les envies prendront fin et nous serons véritablement en paix si nous marchons par l’Esprit. Nous pourrons assurément nous jauger en voyant comment nous réagissons face à elles.

Pour cela, n’oublions pas que tout commence à genoux.

Connectez-vous avec Sébastien Pitre :

Facebook |Instagram | YouTube | Pinterest

À découvrir

Aucun commentaires

Écrivez un commentaire